Paracétamol foie et phycocyanine liquide

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Paracétamol, probablement une habitude à oublier. Pourquoi ?

Le foie est en souffrance chez la plupart d’entre nous, souvent intoxiqué, surchargé par ce que nous absorbons, et le nettoyer régulièrement est peut être à envisager sérieusement.

De façon générale les médicaments sont une cause importante de maladies du foie. Les mécanismes à l’origine d’une atteinte des cellules hépatiques ne sont pas connus avec précision pour l’instant.
Par exemple, dans les cas de lombalgie chronique ou de douleurs arthritiques, l’un des réflexes les plus fréquents est d’avoir recours au paracétamol, l’un des antalgiques les plus consommés au monde.

D’après le Pr Manuela L. Ferreira,  «Le paracétamol est inefficace dans le traitement de la lombalgie et procure des avantages à court terme minimes pour les personnes souffrant d’arthrose.»

Ces mêmes chercheurs disent aussi avoir observé, avec le paracétamol, des anomalies de la fonction hépatique qui restent encore à éclaircir.

Pourtant, il s’agit d’un médicament utilisé massivement par un grand nombre de personne souffrant de douleurs diverses allant des simples maux de tête au mal de dent ou mal de dos, ou à des problèmes très sérieux. J’ai constaté que nombreuses sont les personnes qui augmentent la fréquence des prises de paracétamol lorsque la douleur ne cède pas, ou quand ces douleurs sont récidivantes et usantes.

C’est avant tout le paracétamol analgésique (anti-douleur) ne contenant pas de dérivés de l’opium (non opiacé) qui est le médicament le plus souvent mis en cause en cas de survenue d’hépatite et plus spécifiquement d’hépatite fulminante (hépatite d’apparition brutale qui s’accompagne d’une atteinte importante du foie et du cerveau qui évolue vers un coma). Le paracétamol semble également provoquer des lésions hépatiques chroniques.

En observant les phénomènes liés à des intoxications fréquentes du foie et les conséquences désastreuses que cela peut engendrer, je me suis mise à la recherche de solutions.
Toujours dans la série “régénérer son corps” j’ai découvert cette dernière année certains compléments étonnants, qui n’ont rien, mais alors, rien à voir avec ce qu’on connait usuellement.

En effet, la fameuse spiruline super aliment antioxydant et ses bienfaits connus depuis des années déjà (pour rappel l’agent actif est le pigment phycocyanine bleu) permet d’obtenir des résultats sérieux. Quitte à prendre de la spiruline, choisissons bien. La forme liquide concentrée vivante de phycocyanine observée ces derniers six mois, donne des résultats étonnants et bien supérieurs à ce qu’on obtenait avec la spiruline en poudre qui a de plus assez mauvais goût.  (voir produit 500ml spiruline liquide)

Que se passe t il dans notre foie ?

Dans le foie le cytochrome P450 est chargé de neutraliser les molécules chimiques. Cependant leur toxicité peut réduire le fonctionnement du cytochrome et perturber sa fonction détoxifiante. Les chercheurs ont montré que la phycocyanine protège de 50 à 65 % les fonctions du foie lors de l’ingestion de médicaments ( antalgiques, anticancéreux) ou de métaux lourds ( CCl4, mercure). La phycocyanine permet de réduire les pertes enzymatiques dans le foie.

Le mécanisme d’intoxication du foie avec le paracétamol : pendant plusieurs jours un adulte épuise ses réserves de glutathion qui possède normalement une action détoxiquante du médicament. Toujours en ce qui concerne le paracétamol l’insuffisance de fonctionnement des cellules du foie survient généralement après deux à cinq jours pendant lesquelles il ne se passe rien, suite à l’ingestion de ce médicament. Les risques de mort sont d’autant plus importants que l’ingestion du médicament dépasse 25 g. Néanmoins il faut savoir que des doses moins importantes sont quelquefois fatales tout particulièrement chez les patients présentant déjà une insuffisance de fonctionnement du foie comme l’alcoolique ou les anciens intoxiqués hépatiques. Voir comment détoxiquer naturellement.

Les personnes séropositives subissent un stress oxydatif majeur, le virus étant indirectement responsable de la présence de grandes quantités de radicaux libres dans l’organisme. La SOD (SuperOxyde Dismutase) joue le rôle de première ligne de défense antioxydante de l’organisme. Or, il se trouve que l’activité SOD de l’extrait liquide de spiruline fraîche titré en phycocyanine est tout bonnement impressionnante. Cette activité a été mesurée par le CEVA (Centre d’Étude et de Valorisation des Algues). Les résultats montrent une activité environ 45 fois plus importante que l’activité SOD normale du sang humain.

Phycocyanine liquide active concentrée

Aspect détoxifiant de la phycocyanine surtout la forme liquide concentrée.
L’intérêt de la forme liquide se situe ici :
- Bio disponibilité parfaite sous forme liquide,
- Facilité d’absorption par nos cellules sous forme liquide
- Maintien de la structure native de la phycocyanine reste active.
- Transport des vitamines hydrosolubles (plus rapide sous forme liquide)
- Perception visuelle extraordinaire de la fluorescence rouge sous l’effet de la lumière, garant d’un aliment vivant et actif.
La phycocyanine concentré augmente la quantité de résultats.
La phycocyanine naturelle vivante ou active (test rouge sous la lumière) la rend rapidement bio disponible en intégrant facilement nos cellules qui reconnaissent son code naturel immédiatement.

En conclusion, la phycocyanine sous forme liquide, voire concentrée, vivante, (active) apparaît être un aliment majeur dans la protection et réparation du foie, mais aussi s’impliquer dans l’état général du métabolisme et serait à envisager sérieusement surtout si vous consommez des aliments chimiques dévastateurs du foie.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>